Lexique

Radiopistage

Cette méthode consiste à fixer un émetteur radio sur le dos d’une chauve-souris puis à la localiser à l’aide de récepteurs et d’antennes directionnelles, soit :
- durant la nuit (suivi de ses déplacements),
- pendant la journée, pour repérer son gîte.

Cette méthode est pratiquée par des spécialistes, après la mise en place d’une capture aux filets maillants (avec des personnes munies d’autorisations de capture).

Rage

La rage est une zoonose (maladie animale transmissible à l'homme) causée par un virus du genre Lyssavirus. Présent dans la salive des animaux infectés en fin de maladie, le virus est principalement transmis à un autre animal ou à l'homme par morsure. La salive d'un animal enragé au contact d'une plaie ou d'une muqueuse peut également provoquer une contamination.

Il existe 11 types de virus de la rage, dont 7 sont susceptibles de causer des cas de rage humaine. Appelés génotypes, ils se différencient globalement par les espèces qui les hébergent dans la faune sauvage. La rage dite « classique » des carnivores est le plus souvent liée au virus de génotype 1, le plus fréquemment identifié dans les cas de rage chez l'homme. En l'absence de traitement, la maladie a une évolution toujours mortelle.


En Europe occidentale, la rage chez le chien a été éradiquée depuis plusieurs décennies, mais elle a continué à persister dans les populations de renards. Grâce, notamment, aux campagnes de vaccination orale conduites chez les renards, la rage vulpine (touchant le renard) a été éliminée du territoire français, le dernier cas recensé remontant à 1998. Ainsi, la France remplit les conditions de pays indemne de rage selon la définition de l'Office international des épizooties.


Des formes de rage touchant les chauves-souris (chiroptères) existent cependant. En Europe, elles sont dues à des virus de génotypes 5 et 6, pouvant infecter l'homme. Pour la population générale, le risque de transmission d'un virus d'une chauve-souris à l'homme est cependant considéré négligeable en raison de sa faible probabilité d'exposition aux chauves-souris.
Depuis 1970, 20 décès humains dus à la rage sont survenus en France. Tous faisaient suite à une contamination hors du territoire français.


Source : http://www.anses.fr/

 

Détecteur d’ultrasons

Matériel de détection des chauves-souris, utilisant différentes techniques (hétérodyne,
division de fréquence, expansion de temps) afin de transformer les ultrasons pour les rendre audibles pour l’homme. En fonction du type de matériel, il est possible d’identifier l’espèce
de chauve-souris.

Natura 2000

Avec la constitution du réseau Natura 2000, l’Europe s’est lancée dans la réalisation d’un ambitieux réseau de sites écologiques dont les deux objectifs sont : préserver la diversité biologique et valoriser le patrimoine naturel de nos territoires.

Le maillage de sites s’étend sur toute l’Europe de façon à rendre cohérente cette initiative de préservation des espèces et des habitats naturels. Le vol des oiseaux migrateurs nous rappelle avec poésie que la nature et sa préservation n’ont pas de frontières.

En la matière, les deux textes de l’Union les plus importants sont les directives « Oiseaux » (1979) et « Habitats faune flore » (1992). Elles établissent la base réglementaire du grand réseau écologique européen. Les sites désignés au titre de ces deux directives forment le réseau Natura 2000.

La directive « Oiseaux » propose la conservation à long terme des espèces d’oiseaux sauvages de l’Union européenne en ciblant 181 espèces et sous-espèces menacées qui nécessitent une attention particulière. Plus de 3000 sites ont été classés par les Etats de l’Union en tant que Zones de Protection spéciales (ZPS).

La directive « Habitats faune flore » établit un cadre pour les actions communautaires de conservation d’espèces de faune et de flore sauvages ainsi que de leur habitat. Cette directive répertorie plus de 200 types d’habitats naturels, 200 espèces animales et 500 espèces végétales présentant un intérêt communautaire et nécessitant une protection. Les Zones Spéciales de Conservation (ZSC), actuellement plus de 20000 pour 12% du territoire européen, permettent une protection de ces habitats et espèces menacées.

Source : http://www.natura2000.fr

 

Contrat Natura 2000

Le code de l’environnement met à la disposition des gestionnaires de sites Natura 2000 ce nouvel instrument contractuel.

Cette disposition prévoit que pour l’application du document d’objectifs, les titulaires de droits réels et personnels portant sur les terrains inclus dans le site peuvent conclure avec l’autorité administrative des contrats, dénommés "contrats Natura 2000".

Le contrat Natura 2000 comporte un ensemble d’engagements, conformes aux orientations définies par le document d’objectifs, sur la conservation et, le cas échéant, le rétablissement des habitats naturels et des espèces qui ont justifié la création du site Natura 2000.

Le contrat définit la nature et les modalités des aides de l’Etat et les prestations à fournir en contrepartie par le bénéficiaire.

Today 16

Yesterday 11

Week 16

Month 330

All 4419

Currently are 24 guests and no members online