Milieux de vie

Gîtes


Les chauve-souris utilisent plusieurs gîtes au cours de leur cycle de vie.

Période de mise bas (Avril-mai à juillet-août) :

L’été, les femelles se regroupent pour mettre bas (1 petit / femelle / an). Elles occupent, pendant la journée, divers types de gîtes variant selon les espèces. Certaines sont liées à des constructions humaines (combles d’églises, greniers, fissures dans les bâtiments, arrière des volets, ponts, etc.) tandis que d’autres préfèrent les gîtes arboricoles (arbres fissurés, trous de pics, écorces décollées).


 

Période d’hibernation:

Toutes les chauves-souris françaises passent l’hiver (novembre à mars environ) en léthargie dans divers types de gîtes, variant selon les espèces : grottes, carrières souterraines, mines, tunnels, puits, caves, cavités arboricoles, etc.

 

Territoires de chasse

C’est à la tombée du jour que les chauves-souris gagnent leurs terrains de chasse. Selon les espèces, leurs exigences varient, mais toutes ont en commun d’avoir besoin d’une mosaïque d’habitats. Certaines espèces sont bien connues pour chasser dans les villages et parcs urbains (Pipistrelle commune, Sérotine commune), d’autres, comme le Murin de Daubenton, sont inféodés au milieu aquatique (étangs, rivières). Certaines espèces sont plus forestières (Murin de Bechstein, Murin de Natterer) tandis que d’autres apprécient le milieu forestier et le milieu prairial (Grand Murin).

Les espèces telles que les rhinolophes sont très exigeantes quant à leurs terrains de chasse. Elles ont besoin de la présence de haies et corridors boisés pour se déplacer.

Today 16

Yesterday 19

Week 81

Month 332

All 5265

Currently are 19 guests and no members online